Ne pas reprendre les kilos perdus

5 mars 2011
By

Dans Comment j’ai perdu 10 kilos en trois mois, sans effort et sans frustration, je raconte ma démarche réussie d’amaigrissement qui m’amène naturellement à la question « qui tue » :

Comment ne pas reprendre les kilos perdus ?

Parce que, c’est bien connu et surtout souvent entendu : « Tous les gens qui perdent 10 kg en reprennent 15 dans les semaines qui suivent ! »

Je suis convaincu, pour ma part, non seulement que je ne reprendrai pas les kilos perdus mais même, que je vais continuer à maigrir (sans excès) parce que :

- Beaucoup de ceux qui suivent des « méthodes-miracles » forcent la nature et brutalisent leur corps (cf. l’article du Dr Wilhem) ; inévitablement, la nature et le corps se « vengent ». Comme je l’explique dans le récit de mon aventure d’amaigrissement, j’ai pris garde de laisser à mon corps le temps de s’habituer et d’apprécier le regain de santé que je lui ai apporté !

- Mes habitudes ont radicalement changé : Je n’ai plus de sensation de faim et je me sens rajeuni ! Aucune raison de revenir à des habitudes antérieures !

Je pesais 94 kg le 1er décembre 2010.
Le 5 mars 2011, au terme de ma démarche d’amaigrissement, je pesais 84 kg et j’avais atteint l’objectif que je m’étais fixé !
Fin de ma démarche d’amaigrissement, je passe maintenant à la phase :

Rester svelte !

Je reviendrai ici périodiquement pour noter mon poids :

Le 15 mars, je pèse 83,7 kg.
Je n’ai fait aucun effort depuis dix jours et mon corps continue de s’alléger tranquillement, à son rythme…

Le 22 mars, je suis passé pour la première fois sous la barre des 83 kg et le 30 mars, j’atteignais mon point le plus bas depuis de nombreuses années : 82,2 kg.

Depuis, je « navigue » sans effort entre 82 et 83, en continuant d’appliquer les règles de correction de la cybernétique (cf. Comment perdre 10 kg ?) : Quand ça baisse, je suis content, quand ça remonte, je « me fais » une soupe le soir (cf. Trucs et astuces)…

31 mars : 82,4

             Mon graphique de mars

15 avril : 82,4

29 avril : Ce matin, je suis passé sous la barre des 82 kg : 81,9 ! Sans l’avoir vraiment fait exprès…
Quand les bonnes habitudes sont prises, il est vraiment très facile de rester svelte !

Graphique du mois d’avril (Les jours sans pesée correspondent à un week-end à la mer)

15 mai : 81,1 kg, mon poids le plus bas depuis de nombreuses années !
Et toujours sans effort ; j’ai même bu deux whisky ce week-end, qui ne m’ont fait prendre aucun gramme supplémentaire contrairement à ce qui se serait passé avant  (cf. Comment perdre 10 kg ?), probablement parce qu’avant quelques grammes d’alcool se « superposaient » à une graisse surabondante, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Je n’ai pas d’explication scientifique ou médicale, mais je constate le fait !

31 mai : 80,6 kg ; non seulement, je ne reprends pas de poids, mais même je continue à m’alléger tranquillement et naturellement… (Précisément de 3,4 kg, quand même, par rapport à l’objectif que je m’étais fixé de 84 kg)
Et ce bien que j’ai repris les féculents depuis le début du mois ; en fait, la suppression des féculents (seules restriction de ma démarche d’amaigrissement) avait pour but de détruire les graisses en trop. Maintenant que ces graisses ont disparu, je mange absolument de tout. Et je bois même de l’alcool (raisonnablement) quand j’en ai envie… (Je parle d’alcool fort, parce ce que je n’ai jamais arrêté le vin en mangeant)

 
Graphique du mois de mai (Les jours sans pesée correspondent à mon hospitalisation)



16 juin : 80,5 kg
30 juin : 80,6 kg, TVB !
Dorénavant, pour éviter de devenir fastidieux, je mettrai à jour un graphique annuel (cf. ci-dessous) et non plus mensuel :

Graphique annuel (Le premier mois étant décembre)

31 Juillet : Catastrophe : Rien ne va plus !
Juillet a été une catastrophe ! Décidément, rien n’est facile et, surtout, rien n’est jamais acquis : Quelques week-end à l’extérieur, un peu de laisser-aller estival, et voilà : Je termine le mois à 83,4 kg après avoir atteint un sommet le 30 juillet à 83,8
Bon, rien de dramatique : Je suis toujours en-dessous de mon objectif initial (84 kg), mais de justesse…

Mais le graphique de juillet, ci-dessus, montre une courbe résolument ascendante
Et mon graphique annuel, ci-dessous, est beaucoup moins présentable :
Un retour aux fondamentaux s’impose : Je relis ma méthode et je me fixe un objectif pour fin août de 81-82 kg !


15 août : 82,5 kg ; je suis revenu dans le droit chemin…
31 août : 81,6 kg ; mission accomplie !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maigrir, perdre du poids, rajeunir

On cherche souvent très loin dans moult méthode-miracle ce qui se trouve à l'intérieur de soi !

Téléchargez gratuitement le e-book "Comment j'ai perdu 10 kg, sans effort et sans frustration"

Produits naturels :

Restez svelte 160px

Citations :

"La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi."

Albert Einstein

"C'est notre inquiétude, c'est notre impatience qui gâtent tout ; et presque tous les hommes meurent de leurs remèdes et non pas de leurs maladies"

Molière

"L'homme ne meurt pas...
Il se tue !"

Lavoisier

Le saviez-vous ?

Des Cours de Bonheur sont dispensés à Harvard

La maladie… Une fatalité ?

Quand on écoute les grands médias français, on a l’impression que la maladie est une fatalité ; quelque chose comme le ciel qui nous tombe sur la tête comme aurait pu dire Obélix.

Il y a pourtant longtemps que l’on sait l’influence de l’esprit sur le corps et la maladie…Lire la suite

Eliminez, éliminez…

Connaissez-vous la méthode de Louis Kuhne pour ne pas tomber malade ?
Ca, c’est mon interprétation… parce que, à l’origine, le livre de M. Kuhne présente une méthode de guérison.
Méthode de guérison révolutionnaire et toujours d’actualité, même si elle date de la fin du XIXème siècle !
C’est mon interprétation, parce que la méthode de M. Kuhne repose sur une analyse fine de la façon dont le corps tombe malade ; et quand on a compris le mécanisme de la maladie, il est plus facile d’éviter celle-ci... Lire la suite

Articles les plus consultés

  • No results available

Recommandations :

Facebook