Poivre et sel

25 juin 2011
By

Il y a déjà bien longtemps que je ne mets plus de sel dans mes aliments !

Avoir toujours le même goût, même s’il n’est pas désagréable, dans tous les plats mène à la lassitude et ne procure plus aucun plaisir à manger.

PERDRE DU POIDS, REGIME, MAIGRIR

Depuis que j’ai supprimé le sel, j’ai redécouvert le goût intime de chaque aliment et constaté que chaque plat a son goût propre ; une infinité de goûts tous différents et plus savoureux les uns que les autres.

Idem pour le poivre, que j’apprécie dans les plats où il a sa place entière, comme le steak au poivre, mais que je répugne à retrouver partout…

Pourquoi se limiter à ces deux ingrédients alors que nombre de plats se suffisent à eux-mêmes et que d’autres s’accommodent fort bien des nombreuses autres épices que nous offre la nature.

Le curcuma, par exemple, peut avantageusement remplacer le poivre à condition de ne pas le consommer avec excès (Il pourrait provoquer des maux d’estomac), le curcuma qui fait actuellement l’objet de nombreuses recherches, en cancérologie notamment, car c’est un antioxydant dont on dit qu’il serait probablement la cause du faible nombre de cancers en Inde.

Utilisé également en Inde comme antiinflammatoire, le curcuma – et particulièrement la curcumine qu’il contient – est connu pour améliorer les fonctions biliaires et, donc, faciliter la digestion.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maigrir, perdre du poids, rajeunir

On cherche souvent très loin dans moult méthode-miracle ce qui se trouve à l'intérieur de soi !

Téléchargez gratuitement le e-book "Comment j'ai perdu 10 kg, sans effort et sans frustration"

Produits naturels :

Restez svelte 160px

Citations :

"La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi."

Albert Einstein

"C'est notre inquiétude, c'est notre impatience qui gâtent tout ; et presque tous les hommes meurent de leurs remèdes et non pas de leurs maladies"

Molière

"L'homme ne meurt pas...
Il se tue !"

Lavoisier

Le saviez-vous ?

Des Cours de Bonheur sont dispensés à Harvard

La maladie… Une fatalité ?

Quand on écoute les grands médias français, on a l’impression que la maladie est une fatalité ; quelque chose comme le ciel qui nous tombe sur la tête comme aurait pu dire Obélix.

Il y a pourtant longtemps que l’on sait l’influence de l’esprit sur le corps et la maladie…Lire la suite

Eliminez, éliminez…

Connaissez-vous la méthode de Louis Kuhne pour ne pas tomber malade ?
Ca, c’est mon interprétation… parce que, à l’origine, le livre de M. Kuhne présente une méthode de guérison.
Méthode de guérison révolutionnaire et toujours d’actualité, même si elle date de la fin du XIXème siècle !
C’est mon interprétation, parce que la méthode de M. Kuhne repose sur une analyse fine de la façon dont le corps tombe malade ; et quand on a compris le mécanisme de la maladie, il est plus facile d’éviter celle-ci... Lire la suite

Articles les plus consultés

  • No results available

Recommandations :

Facebook