Le jour où j’ai jeté mes médicaments

23 juillet 2018
By

le jour où j'ai jeté mes médicamantsKnock est toujours vivant ! Après avoir exercé son art dans le respect des prescriptions du corps médical, il a découvert les vertus de la santé naturelle et s’est retiré dans la montagne pour vivre en harmonie avec la nature.

C’est là que l’a trouvé Jean-Claude, promeneur égaré, qui, après une journée passée à l’écouter parler des pouvoirs du corps humain et des dons de la nature, a compris pourquoi et comment la maladie est devenue l’état normal de tous les hommes et a décidé de jeter ses médicaments.

Extrait :
« — On m’appelle Knock !
— Knock ? Comme le docteur de Jules Romains ?
— Oui, c’est moi !
—?!?!…
— Enfin, c’est de moi que s’est inspiré Jules Romains pour écrire son fameux Docteur Knock
Jean-Claude fouilla dans sa mémoire : Docteur Knock doit dater du début des années 1920… Son interlocuteur aurait plus de… L’homme ne lui laissa pas le temps de compter :
— Je suis devenu médecin dans le village où habitait la famille de Jules Romains en 1920.
— Mais alors, vous avez…
—123 ans dans quelques jours !
Jean-Claude essayait de masquer son étonnement :
—C’est un bel âge…
— N’est-ce pas ?
— C’est la médecine qui vous a si bien conservé ?
— Non, ce serait plutôt l’inverse. C’est parce que j’ai arrêté la médecine que j’ai bien vieilli ! »

Parce que : Se soigner, c’est bien, mais ne pas tomber malade, c’est mieux !

Lire la suite dans :

Tags: , , ,

One Response to Le jour où j’ai jeté mes médicaments

  1. Armande on 14 août 2018 at 23 h 21 min

    bonjour, je suis intéressée par vos donnēes … MERCI ! Armande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vieillir en bonne santé

Le jour où j'ai jeté mes médicaments
Se soigner, c'est bien ; ne pas tomber malade, c'est mieux !

Citations :

"La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi."

Albert Einstein

"C'est notre inquiétude, c'est notre impatience qui gâtent tout ; et presque tous les hommes meurent de leurs remèdes et non pas de leurs maladies"

Molière

"L'homme ne meurt pas...
Il se tue !"

Lavoisier

Le saviez-vous ?

Des Cours de Bonheur sont dispensés à Harvard

La maladie… Une fatalité ?

Quand on écoute les grands médias français, on a l’impression que la maladie est une fatalité ; quelque chose comme le ciel qui nous tombe sur la tête comme aurait pu dire Obélix.

Il y a pourtant longtemps que l’on sait l’influence de l’esprit sur le corps et la maladie…Lire la suite

Eliminez, éliminez…

Connaissez-vous la méthode de Louis Kuhne pour ne pas tomber malade ?
Ca, c’est mon interprétation… parce que, à l’origine, le livre de M. Kuhne présente une méthode de guérison.
Méthode de guérison révolutionnaire et toujours d’actualité, même si elle date de la fin du XIXème siècle !
C’est mon interprétation, parce que la méthode de M. Kuhne repose sur une analyse fine de la façon dont le corps tombe malade ; et quand on a compris le mécanisme de la maladie, il est plus facile d’éviter celle-ci... Lire la suite

Recommandations :

Facebook